De cape et d'épée

1626, chapitre VII: un dîner plus que parfait en agréable compagnie
Où l'on retrouve l'exquis Monsieur de Châteauvieux

Toujours aussi hospitalier, Châteauvieux invite nos amis à prendre le repas du soir en sa compagnie. Se joignent également la femme de l’hôte ainsi qu’Anne Clarisse.

La Croix offre un cadeau à la demoiselle et la conversation se déroule agréablement, au gré des anecdotes de l’ancien gardien de la Bastille. Si ce dernier compte en Mehmet un auditeur enthousiaste, Madame de Châteauvieux semble vouloir être ailleurs. Cela dit, il est mentionné que l’oncle de Chalais a confié à Châteauvieux avoir du soucis pour son neveu, pris dans les griffes de la Chevreuse.

View
1626, chapitre VIII: Fleury-en-Brière
Où le complot contre le Cardinal s'ourdit

Le Cardinal de Richelieu confie à Bourbon-Condé et à La Croix son malaise face à une lettre de Gaston de France. Ce dernier indique qu’il se présentera à la maison de campagne du Cardinal, « avec quelques gentilhommes de ses amis », pour y manger et être reçu par le Cardinal.

Évidemment, on ne peut point refuser une demande de Monsieur, mais Richelieu n’est pas homme qui se laisse facilement abattre, pas plus que nos amis sont du genre à laisser quelques tristes sires occire le premier ministre du roi.

Nos personnages se présentent donc à la maison de campagne du Cardinal, épée à la main et attendent ceux qui y arrivent. Non sans surprise, Chalais est du nombre.

Chalais et un lascar firent mine de se disputer près du Cardinal, tirant leurs rapières. Nos amis ne furent point dupe de ce médiocre stratagème et se préparèrent aux pires, sortant leurs rapières également.

Chalais, accompagné de ses amis Charles de Châllon et Bénédictin de Faume (dit d’Albert), ainsi que d’une huitaine de gentilhommes aux fréquentations douteuses, se lancèrent contre nos amis.

Chalais concentra ses attaques sur le Cardinal, qui était en fait Bourbon-Condé déguisée, tandis que Charles de Châllon croisa le fer avec Ponthieu. La Croix se joignit à Bourbon-Condé pour repousser Chalais, probablement le plus redoutable du groupe, tandis que Mehmet s’occupa de quatre lascars. Le pauvre Faume fut ignoré initialement.

Nos héros eurent le dessus sur les conspirateurs : Chalais fut tué d’un estoc de la rapière de La Croix, qui mis à terre également Faume. Bourbon-Condé et Mehmet mirent hors combat chacun quatre lascars, tandis que Châllon dut déclarer forfait devant Ponthieu.

Gaston de France, toujours couard, tenta de fuir, mais fut sommé de rester sur place par Mehmet, dont le coup de semonce de pistolet régla le problème.

View
1626, Conclusion
Où cette histoire se termine dans l'honneur

La conspiration s’étiola rapidement après la défaite de Chalais et de ses compagnons.

Les frères Vendôme furent arrêtés, tandis que la Duchesse de Chevreuse s’exila en Lorraine, loin de la cour.

Le marriage de Gaston de France avec Mademoiselle de Montpensier aurait bientôt lieu. En serait issue la Grande Mademoiselle .

Depuis près de dix ans, nos héros avaient sauvé la Couronne de France, que ce soit en mettant fin au règne informel de l’aventurier Concini, en mettant la main sur les plans d’invasion de la Valteline par les Habsbourg et finalement en ayant le dessus sur ce qui allait être nommé la Conspiration de Chalais, événement bien mal nommé, vu le rôle somme toute mineur joué par le jeune homme. En plus, nos amis avaient eu un rôle essentiel dans l’ascension du Cardinal de Richelieu.

Sa Majesté très Chrétienne savait se montrer reconnaissante et elle le prouva. Ponthieu et La Croix furent adoublés chevaliers du Saint-Esprit, tandis que Mehmet fut annobli, pour devenir Mathieu Met, vicomte de son état.

Bourbon-Condé, eut un sort moins enviable. Le Père Joseph prenant sa retraite de l’intrigue et de l’espionnage, Bourbon-Condé fut choisie pour diriger le réseau d’espions du Cardinal.

En 1638 naquit Louis, le premier fils deLouis XIII et d’Anne d’Autriche.

View
Épilogues
Où l'on apprend le sort ultime de nos amis

La Croix

Comme prévu, La Croix maria Anne Clarisse, nièce de Châteauvieux. Éternels opportunistes et aventuriers, les deux sentirent l’importance grandissante des colonies pour la France. Ils firent parmi les premiers associés de la Compagnie des Îles d’Amérique, faisant fortune dans le commerce du sucre. Ils revinrent en France en 1640, avec leurs deux enfants pour y couler des jours paisibles, juste avant que la Compagnie périclite.

Ponthieu

Ponthieu garda initialement sa charge de capitaine des Mousquetaires mais ne put jamais s’accorder avec le successeur du Cardinal de Richelieu, Mazarin, lequel s’arrangera pour le lui faire perdre. Ponthieu se souciant guère de la chose, alla affronter les Espagnols à la Bataille de Rocroi.Les Français durent leur victoire au sacrifice ultime de Ponthieu, qui mena l’assaut contre les Espagnols, accélérant ainsi le déclin des Habsbourg.

Mehmet

Mathieu de Metting, converti à la religion chrétienne et maria Daphnée de Joigny, qu’il avait toujours chérie. De leur union naquirent trois enfants. Malgré ses états de services, celui qui fut autrefois appelé Mehmet ne fut jamais particulièrement accueilli par la grande aristocratie française. Il se contenta d’agir comme mécènes de scientifiques et d’aristes prometteurs. Il écrivit ses mémoires, lesquels tombèrent initialement dans l’oubli avant d’être redécouverts vers la fin du 19e siècle. De nombreux auteurs s’inspirèrent de son vécu pour écrire de fantastiques histoires de cape et d’épée dans les journaux de l’époque.

Bourbon-Condé

La Marquise des Îles se mit à l’ouvrage pour continuer l’œuvre du Cardinal de Richelieu mettant en échec conspiration après conspiration. Toutefois, les pressions pour qu’elle se marie devinrent de plus en plus importantes et le Cardinal ne pouvait la protéger indéfiniment contre celles-ci. Bourbon-Condé devint donc abbesse. Par une correspondance soutenue, elle enseigna l’art de la politique à son neveu qui mènerait la Fronde contre le gouvernement Mazarin.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.