Les oeuvres du Vicomte Joigny

Initialement, le Vicomte de Joigny avait commencé à écrire quelques chansonnettes pour se désennuyer et gonfler le moral de ses troupes. Toutefois, même après la guerre, il continua, toujours pour se désennuyer, voire provoquer ceux pour qui le chevalier ne porte guère d’estime.

Voici quelques-uns de ses grands succès:

Le ventre de la Reine

Si la reine allait avoir
Un enfant dans le ventre
Il serait bien noir
Car il serait d’Ancre.
O guéridon don au guéridon daine.

Auprès de mon Roi

Auprès de mon Roi
Qu’il fait bon, fait bon, fait bon.
Auprès de mon Roi
Qu’il fait bon bretter

Le Maréchal d’Ancre
Et ses gentils butors
Le Maréchal d’Ancre
Et ses gentils butors
Sont pour Barbons des chancres
Et de bons Matamores

(refrain)

S’il faut que la banquière
Choisisse un favori
S’il faut que la banquière
Choisisse un favori
À écouter sa mère
Le lys aura flétri

(refrain)

L’Ancre et son épée

Le maréchal est bien embêté
Surpris comme un cocu démasqué
Gousset ouvert mais fleuret rangé
Cherchant fourreau pour se réchauffer

Monsieur, surveillez bien votre mousquet
Évitez qu’il détone comme celui d’un cadet
Et si vous vous dérobez, rue St-Honoré
Madame n’en sera que nullement amusée!

Les Espagnols

On clame que les espagnols
Tous nommé Rojas ou Fernando
Jappent comme des épagneuls
Et empestent le chorizo

C’est bien mal les connaître

En effet, on ne les prendra jamais
Sans gants, ganses ou sans poudre
Se ruer prestement au palais
Toujours prêts à en découdre

Apprenez donc à les apprécier!

Aussi doux qu’un Sandoval sec
Leur candeur vous portera aux Lermes
Leurs convictions sont fermes
Aussi fidèles au Roi qu’un Duc!

Non, vraiment, explosons de joie pour l’Espagne!

Les oeuvres du Vicomte Joigny

De cape et d'épée FXR LexMajor