De cape et d'épée

1619 - chapitre II: les vertus du centre

Où se lient d'actuels héros à un futur cardinal

Nos amis déclinent l’offre de d’Épernon, mais débattent néanmoins de la voie à suivre.

Bourbon-Condé, la Croix et Ponthieu décident de rejoindre Avignon et de prendre contact avec l’Évêque de Luçon. Le chemin est périlleux, car leur arrestation a été demandée par le favori du roi, Luynes.

L’évêque les reçoit et les invite à faire partie de sa suite. Il a été mandaté par le roi pour agir à titre de conciliateur entre le parti de ce dernier et celui de la reine-mère, libérée par le duc d’Épernon.

De son côté, Joigny montre sa loyauté à Luynes et obtient le commandement de troupes qui attaquent les sympathisants de la reine, non sans un certain succès.

Bourbon-Condé, la Croix et Ponthieu sont mandatés pour présenter une offre de règlement finale à Luynes. Ils plaident habilement leur cause et obtiennent victoire, en plus de la libération de l’oncle de dame de Bourbon-Condé et une déclaration à l’effet qu’ils n’ont commis aucun crime. Leur vie est donc moins menacée, du moins, pour l’instant.

Comments

FXR FXR

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.