Armand Jean du Plessis de Richelieu

Cardinal de Richelieu

Description:
Bio:

Fils de François du Plessis, seigneur de Richelieu et capitaine des gardes d’Henri IV, Armand-Jean aurait dû se destiner aux armes, mais la Providence en a voulu autrement.

D’une constitution frèle, Armand-Jean Duplessis fait des études en théologie et est nommé évêque de Luçon à la fin de l’année 1606.

Il est le premier évêque à mettre en oeuvre les réformes prescrites par le Concile de Trente.

En 1614, alors qu’il a 29 ans, sa carrière politique commence son ascension: député du clergé poitevin, il devient ensuite porte-parole de l’assemblée. Il est alors remarqué par Marie de Médicis qui le fait nommer Grand Aûmonier d’Anne d’Autriche, et enfin ministre des Affaires étrangères au Conseil du Roi.

En 1617, suite à la mort de Concini et à la disgrâce de la reine Marie de Médicis, il est exilé dans un prieuré, puis sur les terrres papales d’Avignon.

On lui doit une intervention pour faire sortir Joseph-Antoine de la Croix de la Bastille.

Après avoir contribué à diminuer les tensions entre le parti de Marie de Médicis et celui du roi, il regagne une partie de sa gloire perdue. Son ascension devient fulgurante et, en 1624, il devient premier ministre de Louis XIII.

Armand Jean du Plessis de Richelieu

De cape et d'épée FXR FXR